esprit libre avec rachel randozen
logo randozen serre chevalier

 

L’histoire et les bienfaits du Yoga

En sanskrit  “Yug” signifie ” joindre”… “relier ” … le coeur, l’esprit et le corps à la nature …

La voie du Hatha Yoga rassemble la connaissance et les expériences  acquises depuis des millénaires. C’est une synthèse d’exercices physiques, de respirations conscientes (pranayamas), de pratique de la concentration , de la méditation et de la relaxation qui s’adresse à l’être humain dans sa globalité.

A travers ces cinq grands principes, le yoga nous permet de développer une vitalité intérieure qui libère en nous de vastes ressources d’énergie et de bien-être.

La recherche médicale s’est intéressée ces dernières années aux effets du yoga.
Des études ont montré, par exemple, que la relaxation dans la posture du cadavre (Savasana) soulage grandement la tension artérielle, et que la pratique régulière des Asanas et des Pranayamas peut être bénéfique dans des cas de maladies aussi variées que l’arthrite, l’artériosclérose, la fatigue chronique, l’asthme, les varices et les maladies cardiaques. Des tests de laboratoire ont également confirmé la capacité des yogis à contrôler consciemment certaines fonctions autonomes ou involontaires telles que la température, les battements du cœur et la tension artérielle. Une étude réalisée pendant six mois sur le Hatha yoga a démontré les effets suivants :
La capacité respiratoire s’amplifie, le poids et le tour de taille diminuent, la résistance nerveuse s’améliore, le taux de cholestérol et de sucre dans le sang diminuent. Ces effets combinés stabilisent et rétablissent le fonctionnement naturelles de l’organisme.
Aujourd’hui il y a plus de doute possible quant à l’efficacité du yoga en temps que médecine curative et préventive.

Les origines du yoga se perdent dans la nuit des temps : le yoga est considéré comme une science divine de la vie, révélée aux sages illuminés, dans leur méditation.
La trace archéologique la plus ancienne du yoga est fournie par de nombreux sceaux en pierre montrant des silhouettes en posture yogique, datant de 3000 av J-C, qui ont été retrouvées lors de fouilles dans la vallée de l’indus.
Les premiers textes qui font référence au yoga sont les anciennes écritures sacrées : Les Védas (environ 2500 ans av J-C ), mais ce sont les Upanishads (la dernière partie des Védas) qui fournissent la base de l’enseignement de yoga et de la philosophie Vedanta.
Le fondement du Vedanta est l’idée d’une réalité ou conscience unique et absolue, nommée Brahman, qui est à la base de tout l’univers.
Vers le VIe siècle avant J-C, deux grands poèmes épiques sont apparus : le Ramanaya, écrit par Valmiki, et le Mahabharata, dont l’auteur est Vyama et qui contient La Bhagavad Gita, l’écriture yogique sans doute la mieux connu.
Dans la Gita, Dieu ou Brahman, Incarné dans la forme du seigneur Krishna, enseigne la voix du yoga au guerrier Arjuna, et surtout comment atteindre la libération, en accomplissant ses devoirs dans la vie. (D’ailleurs toutes les postures de Hatha Yoga en découle…)

L’axe principal du Raja Yoga se trouve dans les Yoga Sutras de Patanjali, dont l’écriture remonte probablement au IIIe siècle avant J-C.
Le texte classique sur le Hatha Yoga est le Hatha Yoga Pradipika,  qui décrit les Asanas et les exercices de respiration, base de la pratique moderne du yoga.